Nombre total de pages vues

Translate

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Aigueperse, Auvergne, France
Assistante maternelle Animatrice, Guitariste, Médium, Magicienne et Ventriloque, j'ai fais beaucoup d'animation en village de vacance (dans les club enfants de 3 mois à 12 ans). J'ai pas mal voyager. Je vis dans un village tranquille depuis 2005.

BLOG D'INFORMATION

Ce blog n'est en aucun cas une explication sur les drogues à prendre pour les ados...NON, ce blog est informatif, pour expliquer aux parents les dangers de ces drogues, et qu'il faut absolument, obligatoirement lire ceci, afin d'aider vos enfants à s'en sortir.



Ne pas les aider serait " Non assistance en personne en danger"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Non-assistance_%C3%A0_personne_en_danger

'' La Toxicomanie ''

Chez les ados...
La drogue est partout, tout autour de nous.



1/ INTRODUCTION

J'ai entendu parler de la drogue, je devais avoir 14 ou 15 ans.
Quand on est au collège, les professeurs nous informent sur les méfaits des drogues de toutes sortes, parce qu'il en existe plusieurs, comme le cannabis et ses dérivés ( l'herbe ou marijuana, le haschisch ou résine, et l'huile de haschisch), et c'est de ces drogues là que je vais parler car ce sont celles qui concernent le plus les jeunes de 13 ans à 17 ans.




Les jeunes commencent par fumer un '' joint '' puis vont vers des drogues dangereuses pour chercher des sensations plus fortes comme :

De le cocaïne



Des extasy ( ou ecstasy)


Du L S D



                                                                      De l'héroïne


Des champignons hallucinogène


Un adolescent sur sept sera victime d'une overdose.

Mais qu'est-ce qu'une overdose ?
C'est une dose excessive ( d'une drogue), susceptible d'entraîner la mort. ( surdose).

Tout d'abord que veut dire exactement le mot drogue : c'est une substance toxique entraînant une dépendance ou une accoutumance.

On entend par dépendance la répétition des prises de drogues, ces prises ont deux facettes :
  • Physique ( impose au consommateur de prendre de la drogue sous peine de ressentir des douleurs spécifiques du syndrome de manque).
  • Psychique ( l'envie de recommencer).
La dépendance à pour conséquence un risque de rechute.

Quand à l'accoutumance, c'est le phénomène qui incite le consommateur à augmenter la dose de drogue afin d'obtenir un effet constant. Avec le temps, la dose de stupéfiant devra être de plus en plus importante.
Pour connaître le liberté, tu n'es pas obligé de fumer.



2/ LE CANNABIS

  • A quoi ça ressemble ?

  • L'herbe ( marijuana) : feuilles, tiges et sommités fleuries, simplement séchées. Se fume généralement mélangée au tabac, roulée en cigarette souvent de forme conique ( le joint, le pétard, le stick). Le cannabis est une plante aussi appelé Chanvre Indien.


  • Le haschisch ( shit) : résine obtenue à partir des extrémités des tiges fleuries de la plante. Se présente sous la forme de plaques compressées, barrettes de couleur verte, brune ou jaune selon les régions de production. Se fume mélangé au tabac. Le hashisch est fréquemment coupés avec d'autres substances plus ou moins toxiques comme le henné, le cirage, la paraffine.


  • L'huile : préparation plus concentré en principe actif, consommée généralement au moyen d'une pipe.


  • Les effets pendant la consommation.

Elle apporte de l'euphorie ( sentiment de bien-être général).
Une tendance exagérée à parler et à rire, parfois l'inverse selon l'humeur.
Accélération du pouls, les yeux rouges, un sentiment de détente, le cannabis fait '' planer ''.
Augmentation de l'appétit.
La façon de percevoir le temps et les distances peut être modifiée.
Provoque aussi des difficultés de concentration, des troubles de la mémoire.
La consommation de ce produit procure un plaisir ou un soulagement immédiat.


  • Dans quelle catégorie est le cannabis ?

Le cannabis n'est pas une drogue douce mais une drogue lente, car ces effets nocifs sur le cerveau peuvent se faire sentir plusieurs mois après sa consommation, et cela est la cause de nombreux accidents, car 27% des jeunes ayant une consommation régulière ont été victimes d'accidents de la route, le plus souvent mortel.



  • La raison de cette consommation.

Elles sont différentes selon chaque personne, elles sont liées à son histoire, son état de santé, à son environnement familial et social. Cela peut-être pour atténuer une sensation de malaise ou rechercher l'oubli d'une souffrance.


  • Quels sont les dangers ?

Cela dépend de la vulnérabilité du consommateur, de la qualité, de la fréquence et du contexte de la consommation.
Sur le plan physique et psychologique, cette drogue modifie l'activité mentale, les sensations et le comportement.
L'utilisation de cette substance peut devenir dangereux : perte de vigilance ( conduite automobile ou mobylette).
Difficultés ou incapacité à remplir ses obligations dans la vie professionnelle, à l'école ( absences répétées, mauvais résultats et exclusion scolaire).
Peut entraîner une forte dépendance et une accoutumance.

Danger pour soi-même mais aussi pour autrui car fumer des '' joints'' à côté d'une femme enceinte peut avoir des risques importants sur la santé de son bébé.

Pour une consommation régulière, en raison de trois à dix '' pétards'' par jour, sur une longue période, cela provoque des maladies telles que :

  • Cancer du poumon, des bronches, de la langue, de la gorge.
  • Tumeur au cerveau.
  • Dépression chronique.
  • Agressivité.
  • Crise cardiaque à répétition.
  • Spasmophilie.
  • Trouble de la vision.
  • Trouble de la mémoire.
  • Maux de tête incurable.
  • État suicidaire.
  • Rappel
Le cannabis est une substance illicite, le code pénal en interdit et en réprime la production, la détention et la vente. Son usage est sanctionné.


  • La drogue en France

Il y a actuellement en France 3,3 millions de consommateurs de cannabis. Dont 10% se trouvent au stade de dépendance, essentiellement des jeunes entre 15 et 19 ans.
A 16 ans, les jeunes français sont les premiers consommateur en Europe.
Dites NON aux drogues, dites OUI à la vie.



3/ OU S'INFORMER ?

En milieu scolaire, il existe des actions de prévention, plus généralement dans les lycées, organisés par le biais des CESC ( Comités d'Education pour la Santé et la Citoyenneté).

Des points Ecoute Parents, pour accueillir et soutenir les familles confronté aux conduites à risques des adolescents. Dans le cadre d'entretiens individuels, ou de groupe de parole afin de rétablir la communication familiale parents/enfants.

DROGUE INFO SERVICE, appel gratuit depuis un poste fixe : 0800 231 313

Ce n'est qu'une petite bougie, mais elle m'a sauvé la vie.



4/ CONCLUSION

Dés l'entrée au collège, il faut informer les enfants sur les produits qui tôt ou tard, leur seront proposé. Ils doivent comprendre que le but est ''Consommation Zéro''.

S'il n'y a plus de consommateurs, il n'y aura plus de dealer.

La drogue détruit. Beaucoup de consommateurs n'ont pas réussi à se libérer du piège, et beaucoup ne sont plus là pour en parler.



LA DROGUE VOLE A LA VIE, LES SENSATIONS ET LES JOIES, QUI SONT NOS SEULES RAISONS DE VIVRE...